En groupe ou en individuel

Photothérapie

et photographie thérapeutique, adultes, adolescents, enfants. Paris 20ème

« Quoi qu’elle donne à voir et quelle que soit sa manière,
une photo est toujours invisible : ce n’est pas elle qu’on voit. »
La chambre claire - Note sur la photographie, Roland Barthes

La photographie, pour moi...

Elle est numérique, argentique, selon le moment. La photographie fait partie de mon quotidien et sert de support à mon imagination. Souvent je la combine à d’autres médiums. Comme elle me passionne j’ai voulu en savoir plus sur son histoire ce qui m’a amené à passer quatre années à l’université de Paris 8 dans un parcours arts plastiques/photographie. Ces quatre années ont été intenses et m’ont ouvert le regard sur les différentes étapes du processus de création tel que le décrit Didier Anzieu dans Le Corps de l’œuvre : de l’instant où surgit l’idée, au moment où celle-ci prend corps, se réalise et s’expose aux regards.
Pendant ces quatre années j’ai été bousculée, émerveillée, étonnée. Étonnée par mon travail, celui des autres, par ce que les images renvoient selon qui les regarde, par ce qu’elles suscitent.
J’ai mesuré la puissance des images, les endroits où elles nous transportent et le formidable support qu’elles peuvent être.
Cela m’a tout naturellement amener à chercher s’il existait une thérapie par la photographie. J’ai découvert alors le Photolangage puis la Photothérapie et la Photographie thérapeutique.
Je me suis donc formée à la photothérapie et la photographie thérapeutique auprès d’Émilie Danchin à Bruxelles et parallèlement j’ai suivi une formation à l’art-thérapie l’Université de Paris Descartes (DU).

Qu’est-ce que la photothérapie ?

La photothérapie est encore peu connue en Europe mais elle est pratiquée depuis longtemps dans les pays anglo saxons où Judith Weiser (Canadienne, auteur du livre "PhotoTherapy Techniques : Exploring the Secrets of Personal Snapshots and Family Albums"), l’enseigne et l’exerce depuis les années 80.

"Une photographie est un support papier couvert d’émotions" Judith Weiser

© Caroline Gaume 2013

J’anime, au sein des Ateliers du point bleu, des journées de stages de découverte de la photothérapie et de la photographie thérapeutique. Voir les dates dans la rubrique les stages.

La photothérapie permet d’aborder des problématiques comme la confiance en soi, les difficultés relationnelles (relations familiales, professionnelles), le burn out et le bore out, la maladie et ses suites, les changements de vie, les troubles alimentaires, le deuil, la séparation, la dépression, le mal-être...

Elle permet aussi de travailler sur l’histoire familiale, les liens transgénérationnels, la question de l’identité.

Les images, parce qu’elles sont non verbales, sont en prise directe avec les émotions. Elles constituent un moyen privilégié pour se raconter de manière détournée et faire émerger le refoulé. Elles ouvrent les portes de l’imaginaire et permettent de se projeter dans le temps, dans l’espace, dans le désir, dans la reconstruction.

Je vous propose plusieurs façons de travailler en interaction avec les images :

  • vous choisissez une photographie parmi des photographies diverses qui vous sont proposées,
  • des photos faites par vous-même,
  • vous apportez des photos de vous, faites par d’autres ou des auto-portraits,
  • des photos provenant d’un album de famille (sa propre famille ou des albums de photos anciennes).

La photothérapie est un révélateur de soi, une expérience qui nous conduit dans les profondeurs de notre être que ce soit par la pratique en elle-même ou par l’observation de l’image photographique.

Selon le moment je peux vous proposer d’associer les images photographiques au collage, au dessin libre et à l’écriture.
Nous pouvons également nous retrouver pour une promenade photographique et/ou des séances de portraits.

La photothérapie ne se substitue pas à une psychothérapie mais elle peut en être complémentaire.

Toute prise en charge individuelle est précédée d’un entretien afin d’adapter la prise en charge à ce qui sera le mieux pour vous. Je vous reçois pour des séances de 45 à 90 minutes et vous accompagne dans un cadre contenant et rassurant et dans le respect de la confidentialité.

© Caroline Gaume 2013

La photographie thérapeutique

La photographie thérapeutique contribue à l’amélioration de l’image de soi et au renforcement de l’estime de soi à travers la réalisation d’images photographiques seul ou en groupe.

Elle facilite la parole pour les personnes pour lesquelles la communication verbale peut être difficile, favorise la mise en action, le dialogue, le renforcement du lien social, la connaissance de soi.
C’est un très bon outil pour travailler en groupe sur des thématiques diverses.

Dans les ateliers que je propose, la photothérapie et la photographie thérapeutique sont utilisées seules ou associées au collage, au dessin, à l’écriture. Les deux pratiques se complètent et au cours d’une même séance, il est possible de passer de l’une à l’autre.
Aucune connaissance technique n’est nécessaire pour participer aux ateliers.
Pour les prises de vue un simple téléphone portable suffit.

Caroline Gaume vous propose des ateliers d’art-thérapie et de photothérapie, pour tous les âges à Paris au sein de l’association "Le point bleu", en institution, à domicile (Paris et proche banlieue) ou dans votre entreprise à Paris et partout en France. Je propose également des stages de découverte de la photothérapie (voir la page consacrée au stages)



Article précédent : Les ateliers
Article suivant : Art-thérapie